Si la couleur devait être une saison, ce serait l’automne. C’est peut-être la plus belle des saisons. Les couleurs sont chaudes. Les arbres se parent de couleurs flamboyantes. Les paysages se teintent de jaune, d’orange et de rouge. J’aime toutes les saisons, chacune pour des raisons différentes. Mais l’automne a un parfum bien particulier : celui des feuilles, des champignons, des baies sauvages, des noisettes, châtaignes ou marrons dans les sous-bois, les forêts. La pluie, le vent, les nuages, l’humidité la caractérisent également. Ce sont tous ces éléments qui définissent l’automne et qui en font une saison idéale pour les araignées, mais aussi pour vous ! 😉 Dans cet article, je vous partage 10 conseils pour photographier l’automne, sublimer ses couleurs et capturer son atmosphère.

Profitez des golden hours

Les golden hours, ça vous dit quelque chose ? J’espère que oui, sinon je vous invite à lire cet article avant de continuer. 😉
C’est la lumière que l’on observe aux heures dorées (« golden hours« ) qui correspondent au lever et au coucher du soleil. Les couleurs sont douces et chaudes. Vous profitez de tonalités allant du jaune au rouge en passant par des nuances d’orange. Durant ces heures, les teintes (jaune, orange, rouge, brun, roux) sont intensifiées par les rayons du soleil et vous obtenez ainsi des couleurs saturées qui traduisent l’accentuation des tons chauds.
Mais l’automne offre davantage de possibilités ! Les opportunités photographiques s’offrent à vous toute la journée. La lumière traversant les feuilles produit une splendeur esthétique à toutes les heures de la journée. Pensez également à shooter le sujet de votre choix avec le soleil à l’arrière pour révéler sa silhouette et pour accentuer les couleurs. Cette technique de prise de vue est appelée le rétro-éclairage. À l’inverse d’une lumière directe qui produit un rendu plat et tasse les reliefs, le contre-jour consiste à donner du relief et à mettre en avant la transparence de la feuille colorée. Vous pouvez par ailleurs obtenir des halos d’arrière-plan fort sympathiques avec ce type de lumière. À essayer !

Automne. Feuilles. Lumière.

Appréciez les nuages

Par temps couvert, la lumière diffuse, est plus douce et homogène et offre de belles opportunités. Cette lumière met en valeur les couleurs. Pensez aussi à jouer avec la lumière latérale qui, à l’inverse de la lumière de face, embellit les couleurs et étoffe les textures.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comprendre les modes PASM de votre appareil photo et comment les utiliser
Automne. Nuages. Lune.

Identifiez les éléments isolés

L’idée est simple : repérer par exemple un arbre, un buisson ou des feuilles avec une couleur qui se démarque de la couleur dominante du reste de la forêt ou du paysage environnant. Les couleurs comme le rouge, l’orange ou le jaune se démarque assez bien de la couleur verte. Jouez avec les contrastes.

10 conseils pour photographier l'automne, ses couleurs et son atmosphère. Feuilles colorées d'automne.

Soyez créatifs

Essayez de sortir du lot n’est pas facile, d’autant qu’il existe un nombre incalculable de belles photos d’automne ! Pour vous démarquer, pensez à varier vos points de vue (à ras le sol, en hauteur, etc.). N’hésitez pas à vous positionner à ras du sol (et à vous salir un peu : on n’a rien sans rien ! 😉 ) et shooter votre sujet en reflet dans l’eau, avec le paysage environnant en arrière-plan. Photo réussie ! À l’inverse, pensez à lever la tête et à shooter en contre-plongée. Orientez votre grand angle vers le ciel, créez un cadre dans le cadre avec des branches et testez ! Vous pourriez être surpris du résultat.
Un autre conseil que je peux vous partager et qui fait mouche : les plans rapprochés. Rapprochez-vous du sujet et tirez parti de la profondeur de champ. Soignez votre cadrage et faites en sorte de ne pas surcharger votre composition. Choisissez donc une faible profondeur de champ pour mettre en avant votre sujet et guider le regard du spectateur plus facilement. Utilisez le mode A/Av (mode priorité à l’ouverture) et opter pour des grandes ouvertures (de f/2 à f/5.6) pour garantir une profondeur de champ réduite. Pour mieux comprendre la notion de profondeur de champ, suivez le guide, c’est par ici !
Si vous souhaitez personnaliser votre composition, n’hésitez pas à déplacer des éléments et à varier les arrières-plans (chemin, rocher, tronc d’arbre, etc.) afin d’accentuer les contrastes. Faites appel à votre imagination.

10 conseils pour photographier l'automne, ses couleurs et son atmosphère. Reflets dans une rivière en automne.

Tirez parti des éléments caractéristiques de l’automne

L’automne, c’est aussi l’humidité et la pluie. Oui, je sais, dis comme ça, ça ne donne pas trop envie ! Sauf que pour vous et moi, ce sont de véritables sources d’inspiration. L’humidité est un élément graphique indéniable de cette saison. En outre, les gouttes de pluie sont parfaites pour réaliser de superbes bokeh. Shootez juste après la pluie et réalisez des clichés avec une atmosphère particulière. Testez ! 😉 Explorez aussi les espaces naturels de votre région et profitez des zones d’eau (étangs, rivières, lacs, flaques d’eau, etc.) pour jouer avec les reflets des couleurs chaudes de l’automne. Les plus motivés d’entre vous qui arriveront à se lever tôt, apprécieront de sublimes brumes envoûtantes, aux couleurs ocres du matin. La brume accentue cette ambiance feutrée, mystérieuse voir surréaliste. Pour la trouver, approchez-vous des points d’eau, tôt le matin (mais vous le savez déjà !) 😉

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  [Podcast] Interview de Paul Napo : la photo de rue ou l'apprentissage du regard
10 conseils pour photographier l'automne, ses couleurs et son atmosphère. Arbre dans la brume en automne.

Utilisez un filtre polarisant

Le filtre polarisant est l’accessoire parfait pour diminuer d’éventuels reflets, intensifier la couleur du ciel, mais aussi pour saturer (dès la prise de vue), les couleurs des feuilles, etc.
En l’absence de filtre, pensez à utiliser votre histogramme pour corriger les hautes lumières et éviter ainsi de les surexposer.

10 conseils pour photographier l'automne, ses couleurs et son atmosphère. Feuilles d'automne. Couleurs saturées.

Faites des poses longues

Il commence à pleuvoir, ce n’est pas le moment de rentrer, bien au contraire ! Équipez-vous des protections nécessaires et partez à la recherche d’une photo automnale originale. La pluie accentue les contrastes et embellit les couleurs. Dirigez-vous vers une rivière, un ruisseau et réalisez des poses longues du paysage d’automne qui s’offre devant vous.

10 conseils pour photographier l'automne, ses couleurs et son atmosphère. Cascade en automne.

Observez votre environnement

Cela peut paraître évident, mais nul besoin d’aller très loin pour faire de bonnes photos d’automne ! Sortez de chez vous, dans la rue, dans votre jardin ou le parc le plus proche et vous aurez à portée de clic, un vaste choix de sujets à photographier. Ils n’attendent que vous, mais attention, soyez réactif, car les couleurs automnales sont éphémères.

10 conseils pour photographier l'automne, ses couleurs et son atmosphère. Campagne en automne.

Expérimentez la macro-photographie

L’automne est une saison propice pour pratiquer la macro-photographie. Elle offre de nombreux détails à photographier : nervures des feuilles, fougères, toiles d’araignées, gouttes d’eau, champignons, mousse, pommes de pin, etc. C’est le moment de développer votre créativité ! Pour cela, je vous conseille d’utiliser un objectif grand angle.

Sublimez vos photos d’automne dans Lightroom

Le premier conseil qui me vient à l’esprit, c’est : shootez au format RAW. Oubliez un moment le format JPEG.
Parfait ! Maintenant, vous pouvez sans problème profiter des atouts d’un logiciel de post-traitement tel que Lightroom.
Pour faire simple : photographie d’automne = focus sur les couleurs. Les couleurs doivent resplendissantes. Autrement dit, elles doivent en mettre plein la vue !

  • Trouvez le bon équilibre : jouez avec la saturation, la vibrance, les teintes (Lightroom).
  • Essayez l’effet peinture à l’huile qui donne un style prononcé à vos photos (Photoshop).
  • Testez l’effet Orton qui donne un aspect à la totalité de l’image (Photoshop).
10 conseils pour photographier l'automne, ses couleurs et son atmosphère. Feuilles d'automne et bokeh en arrière-plan.

Photographiez l’automne en pratique

Le matériel

  • Tous types d’appareils : bridge, compact, reflex, hybride
  • Tous types d’objectifs
  • Filtres polarisants (conseillés)
  • Logiciel de post traitement : Lightroom, Photoshop

Les réglages

  • Mode priorité à l’ouverture (A/Av) ou mode manuel (M)
  • Ouverture : entre f/8 et f/16
  • Vitesse d’obturation : selon vos choix créatifs
  • ISO : au minimum
  • Format RAW
  • Balance des blancs : automatique ou manuel en post-traitement si besoin de réchauffer les couleurs, mais attention à ne pas dénaturer l’atmosphère souhaitée. Soyez zen sur les curseurs !

J’espère que ces quelques conseils vous aideront à réaliser des photos d’automne éclatantes ! Si vous avez des astuces sur la photographie d’automne à partager avec les autres lecteurs, n’hésitez pas à les poster dans les commentaires. À bientôt ! 🙂