Tôt ou tard, la grande majorité des photographes s’essaient au noir et blanc. Pourquoi ? Simplement parce que cette esthétique captive l’attention. La photographie monochrome nous attire par sa magnificence intemporelle et par l’émotion qu’elle provoque. Bien souvent, la magie opère et nous sommes envoutés. C’est là que réside toute la force d’une photo sans couleur. Dans cet article, je vous révèle 10 secrets pour faire des photos noir et blanc saisissantes. Oubliez le monde tel que vous le percevez et transformez-le en noir et blanc.

10 secrets pour faire des photos noir et blanc.

Voir en couleur est un délice pour les yeux, mais voir en noir et blanc est un délice pour l’âme.

Andri Cauldwell

Au premier abord, la photographie noir et blanc parait assez simple à réaliser. Et pourtant, réussir une belle photo monochrome demande un minimum de connaissances, de pratique et une autre manière d’observer le monde qui vous entoure.

Repérez une scène noir et blanc : lumières, formes, textures, lignes

Ne vous précipitez pas. Anticipez votre prise de vue et modifiez votre grille de lecture. Observez et concentrez-vous sur la lumière, les contrastes, les textures, les formes. En l’absence de couleurs, le regard se fixe plus facilement sur la lumière, les textures, les lignes de fuite et les formes.

10 secrets pour faire des photos noir et blanc. Quai de gare.

Portrait, photo de nu (grain de peau), photo animalière (rides, rayures), photos d’architecture (plaques d’égout, trottoirs, murs en briques, façades d’immeubles) ou de paysage (écorces d’arbre, nuages, fleurs, rochers), les opportunités sont nombreuses. En noir et blanc, ces paramètres se démarquent plus qu’en couleur.

10 secrets pour faire des photos noir et blanc. Portrait de femme.

Cultivez les contrastes

Maîtriser la photographie en noir et blanc, c’est apprendre à voir en nuances de gris.

Ted Dillard

Par définition, une photo noir et blanc, est une transposition des couleurs en nuances de gris. C’est en cherchant les nuances, les différences de luminosité, les contrastes forts que vous apporterez de l’intensité et du caractère à vos photos. Recherchez les lumières dures et les zones d’ombres. La maîtrise des contrastes en photo noir et blanc est donc essentielle pour un rendu optimal. De bons contrastes (pas trop non plus !) vous permettront également d’isoler le sujet de l’arrière-plan. Une photo noir et blanc sans contrastes, c’est un peu comme un curry sans piment, ça manque de peps ! Pour éviter un rendu plat et grisâtre, jouez avec les contrastes pour avoir des blancs lumineux et des noirs profonds. 😉

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  [Podcast] Interview de Paul Napo : la photo de rue ou l'apprentissage du regard
10 secrets pour faire des photos noir et blanc. Paysage de Nouvelle-Zélande.

Appréciez le temps nuageux

Les nuages atténuent les couleurs et accentuent le noir et blanc. Autrement dit, vous aurez à disposition une large palette de contrastes avec laquelle vous pourrez jouer. Par conséquent, enfilez une petite laine et sortez de chez vous ! 😉

10 secrets pour faire des photos noir et blanc. Paris, vue du sacré-coeur.

Allez à l’essentiel

Épurez votre composition. Cherchez le bon équilibre entre les éléments de votre image et éliminez tout ce qui est secondaire. Votre composition peut être simple et graphique. Unité, sobriété, efficacité ! 😉

10 secrets pour faire des photos noir et blanc. Oiseaux sur fil électrique.

Les choses simples sont les plus extraordinaires et seuls les savants parviennent à les voir.

Paulo Coelho

Choisissez le bon sujet

Privilégiez des sujets avec des lignes (contraste entre l’ombre et la lumière), des formes (ronds, triangles, carrés, symétries) et des textures (écorce d’un arbre, rides sur un visage (humain ou animal), textiles, pierres, feuilles, etc.)

10 secrets pour faire des photos noir et blanc. Portrait d'un gorille.

Amplifiez le côté « drama »

Contrairement à la photo en couleur, le noir et blanc permet d’intensifier l’aspect dramatique d’une scène et revêt ce caractère solennel et profond qui donne une importance particulière à l’image, dans le but de marquer les esprits.

10 secrets pour faire des photos noir et blanc. Manifestation pacifiste.

Testez différentes expositions

La photo noir et blanc est idéale pour essayer différentes expositions : en surexposition ou en sous-exposition pour créer des atmosphères dramatiques. C’est notamment le cas pour la photographie de paysage.

Dodging and burning sont les étapes permettant de corriger les erreurs commises par Dieu dans le choix des tonalités.

Ansel Adams
10 secrets pour faire des photos noir et blanc. The tetons and the snake river. Ansel Adams.
© Ansel Adams

Shootez en couleur, au format RAW

Pour obtenir d’authentiques photos noir et blanc, je veux dire par là, des photos noir et blanc pleines de nuances, photographiez en couleur et pas en noir et blanc. Logique non ?! 🙂 Je m’explique. Les couleurs jouent un rôle déterminant dans la qualité de votre photo noir et blanc. Retenez que vous avez d’un côté la luminance (l’intensité lumineuse des couleurs : brillant à foncé) et la chrominance (la représentation des informations relatives à la couleur… la couleur donc !). Puisque la couleur (chrominance) a été supprimée (conversion noir et blanc), votre mission (enfin si vous l’acceptez) est de jouer avec la luminance (intensité lumineuse) pour différencier les couleurs de votre image. C’est bon, vous me suivez ?! 😉 Lorsque vous shootez directement avec le mode noir et blanc de votre appareil, vous perdez un maximum d’informations (colorimétriques) et n’aurez plus suffisamment de marge d’action ensuite en post-traitement. En d’autres termes, si vous avez des contrastes et une luminosité limités, vous obtiendrez alors un rendu plat et peu de relief. Une photo qui est prise directement en noir et blanc, est constituée de 256 niveaux de gris contre 16 millions de niveaux de gris pour une photo couleur convertie en noir et blanc ! Pensez donc à toujours photographier en couleur et en RAW, afin de conserver toutes les valeurs RVB de votre image et garder la main sur les contrastes, les lignes, le relief, en post-traitement.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  L'essentiel pour réussir vos photos de rue (street photography)
Sebastião Salgado. Genesis.
© Sebastião Salgado

Sublimez vos photos noir et blanc en post-traitement

Vous pouvez procéder à la conversion en noir et blanc de votre photo dans le logiciel Lightroom à l’aide du curseur noir et blanc :

  • Convertissez votre image en noir et blanc : onglet développement / réglages de base / traitement noir/blanc
  • Ajustez les contrastes : onglet développement / courbe des tonalités / hautes lumières, tons clairs, tons sombres, ombres
  • Réglez les teintes de couleurs : onglet développement / NB / mélange noir et blanc
  • Retouchez localement votre image : onglet développement / en dessous de l’histogramme / filtre gradué, filtre radial, pinceau de retouche
Volcans. Indonésie.

Le matériel

Les réglages

10 secrets pour faire des photos noir et blanc. Épave d'avion, Islande.

La photographie noir et blanc est un retour à l’essentiel. Elle véhicule des émotions brutes et met en relief les lumières, les formes, les textures et les lignes pour apporter plus d’originalité et d’authenticité à vos photos. Intemporelle, elle est totalement adaptée à la photo de rue, de portrait, animalière, d’architecture et de paysage. La photo noir et blanc résiste aux modes et reste gravée dans nos mémoires, pour l’éternité.
Nous arrivons à la fin de cet article qui, j’espère, vous apportera les bases pour réussir vos photos noir et blanc.
N’hésitez pas à poser vos questions en commentaires, à vous inscrire à la newsletter et à partager l’article ! 🙂