J‘aime faire de la photo de rue. La « street photography » est un mouvement photographique caractérisé par un style spontané, presque instinctif. Il s’agit de photographier des personnes inconnues dans des situations prises sur le vif, le plus souvent en extérieur (rues, parcs, gares, cafés, etc.). La photo de rue est spectatrice de son époque : elle témoigne de moments de vie, de nos habitudes, de l’ambiance d’un quartier, de l’émotion d’une personne. Ce qui est passionnant dans la photographie de rue, c’est la possibilité de transformer le banal en un moment unique, inhabituel. C’est une discipline fascinante qui se renouvelle sans cesse. Les possibilités sont infinies pour capturer spontanément les mille et une histoires du bouillonnement incessant des villes. Dans cet article, nous allons voir comment surmonter certaines difficultés que peut présenter la street photography et l’essentiel des techniques à connaître pour réussir vos photos de rue. C’est le moment de sortir de votre zone de confort, d’enfiler une bonne paire de basket, votre appareil en main et c’est parti ! 😉

L'essentiel pour réussir vos photos de rue (street photography). Passage piéton, Londres.

Qu’est-ce que la photo de rue ?

Si vous pouvez sentir la rue en regardant la photo, c’est une photo de rue.

Bruce Gilden
L'essentiel pour réussir vos photos de rue (street photography). Deux hommes dans la rue.

Pour faire simple, la photo de rue réunit quatre « ingrédients » : lieu public, spontanéité, humain(s), absence de message politique ou social. Elle s’oppose donc à la photographie urbaine dont le but est de mettre en avant l’architecture et l’urbanisme.

  • Par définition, la photo de rue se fait dans des lieux publics tels que : rues, places, impasses, gares, cafés, plages, parc, aéroports, ports, etc. En d’autres termes, tous les endroits qui ne sont pas privés.
  • La photo de rue est spontanée. Les photos réalisées sont dites candides, car il n’y a pas de mises en scènes préparées. Elle implique des personnes inconnues dans un contexte particulier (en l’occurrence la ville 😉 ) et raconte la vie quotidienne de ces protagonistes.
  • L’humain est directement mis en scène ou du moins sa présence est suggérée.
  • La street photography se doit également de ne pas véhiculer de messages politiques ou sociaux. Dans le cas contraire, on parle davantage de photojournalisme. La photographie de rue se situe plus à la croisée de la photographie de reportage et de la photographie humaniste.
L'essentiel pour réussir vos photos de rue (street photography). Marché nocturne de Jonker Street, Malacca, Malaisie.

Surmontez votre peur

À bien y réfléchir, il n’y a pas vraiment de danger à pratiquer la photo de rue ! 😉 La vraie question, c’est pourquoi avez-vous peur de photographier les autres. C’est simple, vous vous sentez illégitime ! Vous avez peur du regard des autres. Une solution ? Ne vous cachez pas ! Soyez à l’aise lors de la prise de vue et vous remarquerez que 9,9/10, les gens s’en fichent. Ils sont très souvent flattés de l’intérêt que vous leur portez et ravit de participer ! Bien sûr, il peut arriver qu’une personne demande à ce que vous supprimiez la photo et dans ce cas, vous savez ce qu’il vous reste à faire. C’est une question d’attitude.
Par exemple :

  • « Bonjour, je me présente, je m’appelle Maxime, je fais de la photo et j’aime bien prendre des gens qui ont un style intéressant, un peu cool. Est-ce que ça vous intéresse de participer ? C’est rapide et très simple… »
  • « Bonjour, je participe à un stage et on m’a demandé de mettre en pratique un exercice. Je dois prendre des photos de gens que je croise dans la rue. Est-ce que vous êtes d’accord pour que je vous prenne en photo ?
    Le stage photo est une bonne excuse et peut vous faciliter la tâche. S’il vous demande de vous justifier, vous pouvez leur donner le nom du blog ainsi que mon adresse email. Je pourrai ainsi confirmer que c’est bien moi qui vous ai suggéré l’exercice. Et si malgré cela, vous n’osez toujours pas photographier des inconnus dans la rue, contactez-moi afin de me retrouver sur le terrain. Des stages (workshop) seront bientôt disponibles sur le site. Et je vous garantis que vous prendrez beaucoup de plaisir ! 😉
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Petite sélection non exhaustive de citations de photographes célèbres (1/2)

Si vous vous faites repérer par une personne que vous photographiez, rapprochez-vous d’elle, montrez lui la photo en question et expliquez-lui la raison pour laquelle vous avez pris cette photo. Proposez-lui d’envoyer la photo par email. Soyez bienveillant et souriant ! 😉

Réfléchissez à un sujet spécifique à photographier

Vous pouvez par exemple commencer par une thématique en particulier comme :

  • Femmes à chapeau
  • Hommes à moustache (et pourquoi pas ?!)
  • Humain + animal de compagnie, animaux seuls
  • Association de couleurs, couleurs complémentaires, couleur unique dans 80 % de vos images, couleurs primaires (rouge, jaune, bleu)
  • Couples, enfants, personnes âgées
L'essentiel pour réussir vos photos de rue (street photography). Homme à moustache devant un théâtre.

Utilisez un appareil photo discret

J’ai opté pour le Lumix GX9 de chez Panasonic. Il est parfaitement adapté à la street photography. Léger, mais robuste. Petit, mais il tient bien dans la main. Il est donc très discret. Privilégiez un grand angle pour vous rapprocher de vos sujets et rendre vos images plus immersives. Pour ma part, je me contente (pour le moment) du G 25 mm f/1.7 qui offre des résultats très honorables. Vous l’aurez compris, laissez le téléobjectif à la maison ! 😉 Variez également vos points de vue en utilisant l’écran orientable du boitier. Au niveau de la poitrine ou de la taille, les bras en l’air, à ras le sol, etc. L’écran est une bonne alternative au viseur en matière de discrétion.

Cherchez un endroit, observez et patientez

Pour commencer, privilégiez un lieu de passage fréquenté, un angle de rue, ou même une ruelle, etc. Observez attentivement votre environnement, recherchez d’éventuelles interactions et capturer la beauté cachée des moments de vie. Vous choisissez un endroit qui vous plait, vous paramétrez vos réglages, testez différents cadrages et attendez qu’une personne passe dans le cadre. Shootez et l’affaire est dans le sac ! 🙂 La plupart du temps, les gens passant dans votre champ ne s’aperçoivent même pas que vous les photographiez. Par contre, certaines s’arrêteront de peur de vous déranger ! Pas de bol pour cette fois ! Ce n’est que partie remise. 😉

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  10 conseils pour photographier l'automne, ses couleurs et son atmosphère
L'essentiel pour réussir vos photos de rue (street photography). Homme sur passage piéton.

Racontez une histoire

Vos images doivent captiver le regard du spectateur. Faites-le entrer dans l’image en lui donnant l’impression qu’il fait partie de la scène. Pour cela, approchez-vous de vos sujets autant que possible. Oui, je sais, facile à dire ! Allez-y progressivement. Commencez par photographier de loin (plusieurs mètres) puis rapprochez-vous. Encore un peu ! Jusqu’à être capable de photographier une personne en plan serré ou en gros plan (quelques centimètres). Mettez ainsi l’accent sur le regard, les traits du visage, les émotions du sujet. À vous de trouver la distance qui correspond à vos choix artistiques. Un grand angle vous permet de mieux vous fondre dans la foule et par conséquent dans la scène que vous photographiez. Dans la rue, des histoires, il y en a une infinité. Chaque passant, chaque panneau, chaque moment de vie raconte une histoire. Ce sont des histoires pleines d’émotions et de contrastes. Amusez-vous !

Le matériel

  • Appareil compact ou hybride
  • Objectif : grand angle à standard
  • Dragonne poignet (sangle)

Les réglages

  • Mode : A/Av
  • Ouverture : f/5.6 à ajuster en fonction
  • Vitesse : 1/60ᵉ
  • ISO : 400
  • Focus : auto

Pratiquez la photo de rue en 6 étapes

  1. The place to be : choisissez un endroit emblématique dont l’ambiance vous plaît et l’arrière-plan vous semble intéressant. Puis patientez.
  2. L’instant T : maintenant que vous avez réfléchi à la scène souhaitée, préparez votre composition. Souvent, le mode rafale est une bonne alternative pour capturer l’expression ou l’émotion souhaitée.
  3. L’émotion : capturez un regard (d’une personne, ou entre deux personnes), une angoisse, une joie. Les photos les plus marquantes sont celles qui communiquent des émotions.
  4. Assemblage : les contrastes et les bizarreries fonctionnent bien. Observez attentivement les détails.
  5. Originalité : voyagez ou sortez simplement de chez vous et confrontez-vous à l’imprévu. Capturer le sensationnel, le spectaculaire, l’extraordinaire. Vous avez compris ou, je continue les synonymes ? 🙂
  6. Esthétique : lorsque vous faites de la photo de rue, il n’y a aucune obligation à être dans l’émotion. Vous pouvez très bien réaliser des photos de rue uniquement visuelles, plus centrées sur la composition, la lumière, les symétries, etc.
L'essentiel pour réussir vos photos de rue (street photography). Passant avec un pantalon rayé noir et blanc sur passage piéton.

À vous de jouer !

La photo de rue, c’est l’apprentissage du regard. Grâce à votre appareil, vous avez le pouvoir de capturer la beauté du quotidien. Rien que ça ! Plus besoin de partir à l’autre bout du monde, vous n’avez qu’à sortir de chez vous. Ouvrez les yeux, la beauté du monde est partout, autour de vous, devant vous.

Voilà, j’espère que cet article vous aura inspiré et vous aidera à réaliser des photos de rue captivantes. Si j’ai bien un conseil à vous partager, ce serait celui d’expérimenter. Maintenant que vous connaissez l’essentiel sur la street photography, il est temps de passer à l’action ! Sortez, observez, osez et kiffez !
Si l’article vous a plu, laissez un commentaire. 😉 Si vous souhaitez être informé des prochains articles, abonnez-vous à la newsletter ! Et n’oubliez pas de partager l’article ! 🙂