Le coucher de soleil est un classique de la photographie. C’est en quelque sorte la photo que tout le monde veut réussir, car c’est tout simplement magnifique. Il y a ce côté théâtral, sensationnel qui nous fascine tous. Aujourd’hui, tout le monde peut faire des photos de coucher de soleil avec un appareil photo ou un smartphone. Il suffit d’être au bon endroit, au bon moment, notamment pendant les heures dorées, et de shooter. Oui, mais… pas tout à fait ! 🙂 Ce serait trop beau pour être vrai. En réalité, photographier un coucher de soleil se révèle être assez complexe, en particulier pour bien gérer les conditions de lumière qui, ne vont pas vous faciliter la tâche. Dans cet article, je vais vous partager des conseils et astuces sur la technique de prise de vue, les réglages de l’appareil ainsi que le matériel approprié pour réussir des photos de coucher de soleil originales.

Réussir des photos de coucher de soleil originales. Coucher de soleil sur Vancouver.

Repérez les lieux

Le coucher de soleil commence aux heures dorées (golden hours) et se termine aux heures bleues (blue hours). Sa lumière présente une palette étendue de couleurs qui mettent en valeur la grande majorité des sujets.
Pour optimiser vos chances de réussite, repérez les lieux en amont pour choisir l’emplacement idéal, soyez sur place en avance de manière à avoir le temps de préparer votre matériel sereinement (trépied, objectifs, filtres, etc.). L’idée est d’être opérationnel 30 minutes avant et aussi de profiter du moment ! Pensez à utiliser Google Maps ou photoephemeris pour connaître les horaires et l’emplacement du coucher de soleil. Prenez quelques clichés avant l’instant T, pour avoir une idée des réglages à faire. Essayez différents cadrages, changez de point de vue si nécessaire et repensez votre composition en fonction des éléments présents. Évitez si possible la photo classique du coucher de soleil avec l’horizon au centre ! C’est en faisant preuve de créativité que vos couchers de soleil sortiront du lot ! Bien souvent, il ne faut pas aller chercher bien loin. L’intégration d’un sujet ou d’un premier plan peut améliorer grandement votre composition. 😉
Pensez aussi aux lignes directrices ainsi qu’aux points d’accroches. De la même manière que pour une photo de paysage, observez les lignes directrices naturelles (rivière, roches, sable, etc.) et les points d’accroches présents (arbre, personne, bateau, etc.)

Surveillez la météo

C’est toujours mieux quand les conditions météorologiques sont réunies ! Pour autant, il est préférable d’avoir un peu de nuages que pas du tout. En effet, un ciel un peu nuageux donnera du relief et davantage de nuances de couleurs à vos photos. Pour cela, rendez-vous sur des sites tels que météo live ou météorama. SI vous estimez qu’il n’y a pas assez de nuages, vous pouvez toujours inclure un élément à la scène (afin de casser la monotonie du ciel) comme un bateau, un oiseau, un arbre, une personne. Vous pouvez également intégrer un premier plan (de préférence) ou un arrière-plan. Attention tout de même à ne pas oublier votre composition ! ;-). Ces deux options rendront votre photo plus captivante.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment faire de belles photos de la lune ?
Réussir des photos de coucher de soleil originales. Coucher de soleil dans le Yorkshire, Angleterre.

Attendez le moment propice

Attendez que le soleil soit quasiment couché ! Si vous shootez trop tôt, alors l’intensité lumineuse sera trop forte et votre appareil sera incapable de reproduire toutes les nuances de couleurs visibles à l’œil nu. La plage dynamique est trop étendue pour que votre appareil puisse gérer correctement les contrastes de la scène photographiée. En d’autres termes, l’écart de luminosité entre le ciel et la terre est tel que l’exposition sera faussée. Donc patience, mais réactivité ! Il suffit de quelques secondes pour observer des différences de teintes. Tenez-vous prêt !

Réussir des photos de coucher de soleil originales. Coucher de soleil et oiseau en forme de V autour du soleil.

Ayez recours à la pose longue

Pas indispensable, mais particulièrement efficace pour améliorer le rendu de vos photos. Par exemple, faites une pose longue pour photographier la mer, une rivière, un lac et obtenir un effet laiteux, une apparence lisse de la surface de l’eau et ainsi créer un sentiment de quiétude. Vous pouvez aussi créer un effet miroir entre le ciel et l’eau et ainsi mettre en valeur les nuances de couleur. Pour une composition aux petits oignons, utilisez un trépied pour éviter tout mouvement, un filtre dégradé à densité neutre (GND) pour équilibrer l’exposition et un filtre à densité neutre (ND) pour assimiler la lumière et ainsi augmenter le temps de pose. 😉

Réussir des photos de coucher de soleil originales. Coucher de soleil au bord de l'eau. Effet miroir.

Diversifiez les prises de vues

Utilisez un grand angle est idéal pour intégrer un maximum d’éléments dans le cadre et ainsi créer un effet d’immensité.
Le téléobjectif, quant à lui, est aussi une bonne alternative, notamment pour isoler des sujets ou pour donner plus d’importance au soleil dans le cadre, en « augmentant » sa taille.

Gros plan d'un coucher de soleil.

Les bons réglages pour réussir vos photos de coucher de soleil

Les deux modes à privilégier pour photographier un coucher de soleil sont le mode priorité à l’ouverture (A/Av) et le mode manuel (M). Munissez-vous d’un trépied bien stable, d’une télécommande ou activez le retardateur de votre boitier.

Le mode priorité à l’ouverture

  • Utilisez ce mode si vous n’êtes pas à l’aise avec le mode manuel.
  • Choisissez une petite ouverture, de f/8 à f/16, pour avoir une grande profondeur de champ et donc une zone de netteté étendue, c’est-à-dire une image nette dans son ensemble.
  • La vitesse d’obturation dépend de votre choix créatif.
  • Réglez les ISO au plus bas (100 minimum) pour éviter le bruit numérique, responsable de la perte de qualité de votre image.
  • Faites la mise au point sur un élément du premier plan (avec la mesure spot) et non sur l’infini pour optimiser l’étendue de la profondeur de champ. C’est ce que l’on appelle la règle de l’hyperfocale. Pour en savoir plus, allez jeter un œil ici. 😉
    Équipez votre objectif d’un filtre dégradé à densité neutre pour ajuster l’exposition et ainsi éviter les ciels cramés (trop clair)
  • Utilisez la correction d’exposition. Vérifiez l’exposition de vos images sur l’écran LCD de votre boitier. Pour en savoir plus, ça se passe ici.
  • Pensez à régler votre boitier au format RAW. C’est indispensable pour le post-traitement (exposition, balance des blancs, contrastes, etc).
  • Utilisez la technique du HDR (High Dynamic Range). Pour en savoir plus, c’est par ici.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment écrire avec la lumière en photographie ?

Le mode manuel

C’est le mode idéal dès lors que vous souhaitez prendre totalement le contrôle de votre appareil. Lorsque vous photographiez un coucher de soleil, l’exposition lumineuse est plutôt complexe. Il y a des zones très sombres et des zones très claires, et c’est là que les problèmes commencent !

  • Sélectionnez le mode manuel (M) sur la molette de votre boitier.
  • Réglez les ISO à 100 (+ les ISO sont bas, + la qualité de votre image est grande).
  • Choisissez une ouverture entre f/11 et f/16 pour obtenir la plus grande profondeur de champ possible et donc une image nette dans son ensemble (oui, je sais me répète, mais parait-il que la répétition fixe la notion ! 🙂 )
  • Réglez la vitesse d’obturation sur 1/25 s pour commencer puis, testez avec un temps de pose de 30 s, 1 minute, 2 minutes.
  • Équipez-vous d’un filtre gradué à densité neutre GND pour stopper la lumière du haut de l’image comme le ciel sans toucher à la lumière du bas de l’image comme le premier plan (pierres, arbres, sables, personnes, etc).
  • Ajoutez un filtre à densité neutre ND pour avoir un temps de pose très long, au-delà de 30 secondes (effet créatif : aspect laiteux de l’eau).
  • Pour finir, rendez-vous dans Lightroom pour ajuster des paramètres comme les contrastes, la saturation, la balance des blancs, etc.

En résumé

  • Soignez votre composition. Un simple coucher de soleil ne suffira pas à faire sortir du lot votre photo. Une bonne composition accrochera le regard et mettra en valeur le ou les sujets.
  • Intégrez un premier plan attrayant qui sert la composition photographique de votre photo. Jouez avec les contrastes. Par exemple, mettez en avant les détails des rochers tout en ayant l’effet laiteux de la mer en choisissant une pose longue. Soyez créatif. 😉 Dynamiser votre composition. Par exemple, un ciel aux couleurs éclatantes et un premier plan en ombre chinoise. Jouez aussi avec la silhouette d’une montagne, d’un arbre, d’une personne, etc.
  • Surveillez la météo pour avoir de préférence un ciel nuageux. Les ciels nuageux sont plus intéressants, car ils donnent du relief à votre composition et reflètent d’incroyables nuances de couleurs.
  • Observez la lumière. Lors de la prise de vue d’un coucher de soleil, l’intensité lumineuse est puissante et bien souvent l’exposition est délicate. Pour donner un petit coup de pouce à votre capteur, utilisez des filtres et/ou la technique du HDR. En pratique, les filtres sont indispensables pour un résultat optimal et original.
  • Privilégiez les lumières latérales. Ne pas shooter systématiquement de face, particulièrement si le soleil se situe encore au-dessus de l’horizon. Grâce à cette orientation, les couleurs sont plus chaudes, les textures ressortent davantage et les ombres sont plus allongées, ce qui est esthétiquement plus sympa !
  • Associez des lumières naturelles avec des lumières artificielles pour enrichir l’atmosphère. Si cela ne peut s’appliquer lors de la prise de vue, assemblez vos photos en post-traitement.
  • Un dernier conseil et peut-être le plus important : restez sur place une fois le soleil couché et soyez prêt à shooter. C’est à ce moment précis que vous profiterez des plus belles lumières. 😉
Coucher de soleil sur une baie.

Voilà, j’espère que cet article vous aidera à réussir des photos de coucher de soleil atypiques !
N’hésitez pas à partager vos astuces dans les commentaires. 🙂